vendredi

Les temps des signes*



La déesse Aurore et sa cruche de rosée étaient passées, tôt le matin, au milieu du champ d'asperges



Et quel est le dieu qui avait labouré les champs célestes en ce début d'après-midi ?



* en forme de clin d’œil au livre cosigné par Pierre Rivas et Roland Vaschalde "Signes d'étangs", publié aux éditions de la Fenestrelle de l'ami Bernard Malzac.

Merci à Pierre Rivas qui m'a conforté dans ma vision un peu particulière de ce qui m'entoure (parfois au grand dam de ceux qui m'entourent  )